Le journal de Katie Sutton

Auteur : Jenny Smith

Editions : Fernand Nathan (2012)

Nbre de pages : 298

Présentation de l'éditeur :

Je m'appelle Katie Sutton, j'ai 12 ans et je suis la spécialiste mondiale du comportement des adultes. Grâce à mon guide, vous allez enfin pouvoir faire fonctionner vos parents correctement. Même quand ils subissent une panne majeure !

Mon avis :

La couverture flashy attire tout de suite le regard. Ce rose fushia m'avait assez effrayée au début. J'avais peur que cela soit très jeunesse et girly, même pour mon âge. J'ai cependant vu éclore de nombreux avis, tous positifs, sur la blogosphère et je me suis finalement lancée.

On entre assez rapidement dans le livre, et on se rend vite compte que c'est assez...déjanté. Pas dans le mauvais sens du terme, attention ! Ce que je veux dire, c'est que la vision de Katie Sutton sur les Adultes est très originale... Personnellement, avec cette vision des choses, les Adultes m'ont fait pensé à des robots.

En effet, on peut dire qu' ils sont programmés pour nous nourrir, s'occuper de nous, mais peuvent changer de modes d'un instant à l'autre ou même disjoncter. Il peuvent passer du mode furieux au mode sympa par exemple. Les situations qu'intègrent l'auteur dans son ouvrage font évidemment penser à des situations que l'on a tous rencontré, ce qui peut être intéressant. L'auteur soulève le côté mauvais de l'ado je trouve. On retrouve Katty en train de faire des complots avec ses soeurs, des manigances, et j'avoue que ce coté-là ne m'a pas vraiment plu.

Mode embarrassant : le plan d'urgence en trois points
1. Eloignez-vous
2. Faites comme si vous ne connaissiez pas votre Adulte
3. Dites : «Je n'ai jamais vu cette personne de toute ma vie».

Katie Sutton nous raconte une partie de sa vie sous la forme d'un journal (j'ai d'ailleurs trouvé ce format très adapté et cohérent). Cela rend le texte encore plus vivant - plus que si cela avait été un simple récit. Il sagissait en fait, au départ, d'un manuel pour apprendre à contrôler nos Adultes, mais on se retrouve à  partager les pensées de l'héroïne, ses émotions, ses espoirs et on peut ainsi comprendre pourquoi elle ne réagit pas toujours bien vis à vis de certaines personnes. Au début, j'ai eu un peu de mal à m'attacher à Katie, mais au fur et à mesure que j'ai appris à la connaître, je l'ai appréciée.

Le livre est assez délirant quand on y pense. C' est un vrai bol de fraicheur ! J'ai adoré quelques situations vraiment comiques, qui nous arrachent un irrésistible sourire, et même parfois un éclat de rire. Le fait que la plupart des habitants du village où elle habite sont de sa famille y est peut être pour quelque chose... Pas possible d'aller au supermarché ou dans la rue sans croiser un membre de sa famille !

Un petit exemple peut être ?

Mamie Nan (Nan Williams, la mère de ma mère), travaille à la supérette. Donc, je ne peux pas y aller sans qu'elle fourre son museau de fouine dans mes affaires.Prenons ce matin. J'y suis entrée pour m'acheter une glace. Mamie Nan était en train de construire une pyramide géante de rouleaux de papiers toilette en ronchonnant. J'ai essayé de passer sans qu'elle me voie, mais ça n'a pas marché.
- Il paraît que ton frère a LA COLIQUE, a-t-elle braillé, assez fort pour qu'on l'entende dans un rayon de cinq kilomètres. C'est ta tante Suzan qui me l'a dit. Comment ça va, il va mieux ?
- Oui, ai-je murmuré, rouge comme une tomate.

J'ai donc bien apprécié ma lecture, fraiche et assez hilarante. On suit les déboirs d'une ado qui cherche un sens à sa vie (c'est ce dont j'ai eu l'impression en tout cas) car elle a du mal à accepter la mort de son père. Les personnages m'ont tous plu en général, ne sont pas communs et sont passionnants à découvrir. Ca a donc été une lecture agréable et sympathique, qui peut plaire aux ados, tout autant qu'aux adultes ! De plus, il se lit très rapidement (1 après-midi et 1 matinée pour ma part), vous ne risquez donc rien en le lisant (sinon de passer un bon moment et de rire) !

- Je t'aime. Et je suis désolée d'avoir été un peu ailleurs ces derniers temps, à cause de Stuart. Tu t'es sentie délaissée ?
- A mort, ai-je répondu en souriant, pour lui montrer que je blaguais. Vous êtes séparés ?
- Je ne sais pas.[...]Ca t'ennuie que je vois Stuart ?
- Non, ai-je menti. Tout ce que je veux, c'est que tu sois heureuse.
Et c'est vrai. Mais en même temps, je suis une sale égoïste qui n'a aucune envie de partager.

8 commentaires:

  1. Il a l'air bien, j'aime bien la couverture, elle attire l'oeil :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on passe de bons moments avec. Katie est attendrissante quand même ^^
      C'est clair ! La couverture est très flashy :)

      Supprimer
  2. Je l'ai commandé chez mon libraire. je lis que des avis positifs, j'ai hâte de mettre la main dessus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette ^^ Cela ne m'étonne pas, c'est sympathique comme lecture !

      Supprimer
  3. Ah, contrairement à toi, j'ai aimé les passages où Kattie élabore des plans avec sa soeur. C'est une réaction qui me parait tout à fait juste au regard de sa situation et c'est assez amusant de voir comment elles essaient de faire partir l'élément dérangeant, comment elles refusent de prime abord d'avoir cet inconnu chez elles.
    Et il faut dire, que certaines situations sont à mourir de rire (pour ma part, je retiens celle du pique nique dans le jardin !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes, cela m'a paru réaliste aussi mais j'ai trouvé cela cruel avec du recul. Je me disais qu'il faudrait peut être laisser une chance à ce pauvre Stuart :P Sinon, il est clair que leurs réactions peuvent être exclusives et drôles, le livre est vraiment parfait pour la détente.
      (Je n'ai n'ai oublié ce passage, le pauvre Stuart et ses allergies XD)

      Supprimer