Personal demons (T1)

Auteur : Lisa Desrochers

Editions : Castlemore (2012)

Nbre de pages : 352

Présentation de l'éditeur :

Frannie est plutôt du genre solitaire. Jusqu’au jour où Luc, un garçon au charme ravageur et diabolique, débarque dans son lycée. Frannie perd tous ses repères : elle est attirée par Luc et elle sent que cela va lui attirer des ennuis… et ce n’est que le début. Elle l’ignore encore, mais elle possède un don que convoite le Maître des Enfers. Luc n’est sur terre que pour marquer l’âme de la jeune fille… Mais les anges, eux aussi, s’intéressent de près à ce pouvoir exceptionnel. Ange ou démon… Frannie saura-t-elle faire le bon choix ?





J'ai bien apprécié cet ouvrage mais je dois bien avouer que, même s'il a ses qualités, il garde également, en tout cas pour moi, quelques défauts.

J'ai beaucoup accroché au bouquin, le style d'écriture de l'auteur est accrocheur, prenant, même s'il reste simple. C'est fluide et ça se lit avec facilité et plaisir. Il s'agit de la plus grande force du livre.

Le second point positif que j'ai trouvé est le côté fantastique de l'ouvrage. Les anges et les démons sont des créatures qui me plaisent énormément et les suivre est un pur bonheur. Certains personnages m'ont beaucoup plu, ils sont découverts en surface mais semblent intéressants et promettent, je l'espère, de belles surprises pour la suite.

Je ne me suis pas ennuyée, même si l'action n'est pas toujours présente. Il arrivera quelques péripéties à notre héroïne, évidemment, pour mettre un peu de piquant à l'histoire, mais l'essentiel de l'ouvrage réside dans le "triangle amoureux", la lutte entre les anges et les démons, et le choix de Frannie.

Oui, encore un... on retombe dans le traditionnel triangle amoureux, où l'héroïne ne sait pour lequel de ces charmants garçons son coeur penche. Les garçons sont très présents, en fait, et on se rend compte qu'il n'y en a pas que deux qui ont un penchant pour Frannie (la belle affaire). Les histoires de couple me plaisent, il est vrai, mais j'avoue avoir été un peu lassée et avoir levé les yeux au ciel quelque fois. Un peu, ça me va, mais pas trop.

Le plus gros point faible du livre, selon moi, sont les clichés. Ils étaient tellement gros que j'en ai ri. Le démon Lucifer. L'ange Gabriel. Le combat sempiternel de la lumière et l'obscurité. Le schéma basique de l'histoire est un peu exaspérant, quand on y réfléchit. Un peu d'originalité ne fait pas de mal !

Pour autant, j'ai vraiment pris plaisir dans ma lecture, malgré ces gros clichés. Cela reste une bonne lecture et je compte bien continuer la série.

En somme, un bon premier tome pour la série paranormale Personal Demons !



14 commentaires:

  1. C'est vrai que c'est de plus en plus difficile de ne pas avoir de triangles amoureux maintenant. J'avais vu passer le livre mais je n'y ai jamais fait vraiment attention, je l'ai peut etre en book en anglais d'ailleurs... Je tenterais peut etre un jour. J'espere que la suite sera un peu mieux quand meme...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, dans beaucoup de livres, on en croise. C'est tellement fréquent que cela paraît presque naturel x) J'espère que tu aimeras davantage que moi. Croisons les doigts !

      Supprimer
  2. Ma meilleure amie l'a alors je crois que je vais le lui piquer ^^

    RépondreSupprimer
  3. Je ne pense pas le lire, mais j'aime beaucoup la couverture =)

    RépondreSupprimer
  4. Encore une trilogie qu'il me faut lire... :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On sent que tu as une pal débordée O:)

      Supprimer
  5. Je ne pense pas la tester, parce que même si j'aime les démons et anges, le schéma classique de l'histoire et le triangle amoureux sans réel action, ne me tente pas vraiment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu n'aimes pas les schémas classiques et les triangles amoureux, alors il est sûr que tu ne pars pas sur de bonnes bases avec cet ouvrage. Mais malgré tout je l'ai trouvé sympathique ^^

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Pourquoi pas en effet, tu peux toujours tester ^^

      Supprimer
  7. Franchement à regarder la première de couv, on a l'impression de déjà vu et revu. Les éditeurs et leurs créateurs manquent d'imagination, ou alors il s'agit de capter une certaine clientèle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je la trouve jolie, tout de même, et attirante ^^

      Supprimer