Terrienne

Auteur : Jean-Claude Mourlevat
 
Editions : Gallimard (2011)
 
Nbre de pages : 386
 
Présentation de l'éditeur :
 
Tout commence sur une route de campagne... Après avoir reçu un message de sa soeur, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche et passe... de "l'autre côté". Ele se retrouve dans un monde parallèle, un ailleurs dépourvu d'humanité, mais où elle rencontrera cepedant des alliés inoubliables. Pour arracher sa soeur à ce monde terrifiant, Anne ira jusqu'au bout, au péril de sa vie. Elle se découvrira elle-même : Terrienne.
Vous ne respirerez plus jamais de la même manière.
 
 
Comment dire, je ne savais pas trop à quoi m'attendre en le lisant. Je n'ai pas croisé d'avis dessus sur la blogosphère, ou alors pas beaucoup parce que je n'en ai pas le souvenir. Le livre a comblé mes attentes, et de loin, je n'en attendais pas énormément.
 
L'auteur a une très jolie plume, très légère et nous sommes embarqués dans l'histoire dès le départ. On se retrouve vite intrigués par ce qui arrive à cet écrivain que l'on rencontre au tout départ, surpris par une fille étrange et extravertie du nom de Anne et peinés de voir tout ce qu'il se passe.
 
Car cette aventure n'a rien de banal et ne me laisse pas indifférente. Je ne voyais plus le monde de la même façon. L'auteur nous faire vivre de sacrées péripéties. Elle nous fait découvrir un monde nouveau, un univers complètement différent du notre. Hostile pour nous, les Terriens. Pourtant, son nom est plutôt innocent : Campagne. Mais les personnes qui y vivent ne sont pas comme nous. Là-bas, on parle très bas, on ne respire pas, on ne transpire pas, on ne souffle pas, on ne se fatigue pas, on ne court pas, on ne hurle pas, on ne ressent pas d'émotion... ce ne sont pas des règles, c'est juste qu'ils ne peuvent pas le faire. Et si par malheur ils croisent une personne dotée de ces "aptitudes" -  ce qui les comblent d'horreur - ils doivent prendre des mesures...très radicales.
 
Vous voyez donc que le parcours de Anne pour retrouver sa soeur n'est pas de tout repos et qu'elle rencontrera de nombreux obstacles au travers de sa route. On doute que les héros puissent s'en sortir mais on se laisse prendre au jeu et on vit à fond avec les personnages, en ne pouvant que croiser les doigts pour que tout se passe bien. Et pourtant, malgré nos espérances, l'auteur ne nous ménage pas, n'hésite pas à se montrer cruelle avec les personnages et à leur donner des destins tragiques qui laissent la gorge douloureusement serrée.
 
Malgré tout, elle est parvenue à me faire remonter le moral grâce à la petite romance entre Anne et une autre personne vivant de l'autre côté. Ce personnage est très attachant, très attendrissant et il m'a époustouflée par ses maintes connaissances sur notre monde. Personnellement, les personnages m'ont plu et malgré le fait qu'ils restent assez froids et "morts" parfois, je me suis tout de même attachée à eux et je ne voulais pas les quitter trop tôt. On ne fait pas que des mauvaises rencontres, même dans un endroit aussi dangereux.
 
L'histoire est bien tournée, bien imaginée et l'auteur ne va pas trop vite dans les découvertes ou les avancées. Les recherches prennent leur place dans l'histoire et occupent la majeure partie du livre et pourtant je ne me suis pas ennuyée un seul instant. Autant vous dire que je me suis régalée, je l'ai dévoré de la 1ère à la dernière ligne.
 
L'intrigue m'a plu, tout comme l'ambiance. On se plonge à part entière dans ce nouvel univers et j'ai adoré en apprendre plus dessus. On le découvre petit à petit, comme Anne, cela ne va pas trop vite de sorte que l'on puisse tout assimiler mais aussi pour nous garantir un certain stress. L'auteur fait ressortir la difficulté de vivre dans un monde tel que celui-ci. Je me suis parfaitement mise à la place de Anne.
 
Le livre m'a donc beaucoup plu, vous l'aurez compris. Je ne pensais pas accrocher autant mais j'avoue que le bouquin est excellent et qu'il a le mérite de se lire vite et avec délice. Finalement, l'aventure est à vivre, les personnages à découvrir et la plume à savourer. Il saura vous faire voir le monde avec des yeux nouveaux. C'est donc une très agréable surprise pour moi et je n'hésite pas à vous le conseiller. Les pages défilent, vous ne perdrez rien :)
 
Quelques extraits :
 
Ils n'inspirent pas, leurs poumons ne se gonflent pas , ils n'expirent pas ensuite pour rejeter le dioxyde de carbone. Leur poitrine est plate, presque creuse. Ils ne respirent pas.
La singularité de Bran leur valut des moments d’embarras et d’autres de franche rigolade. Il pouvait savoir des choses dont un Terrien n’avait aucune idée, comme par exemple le nom de tous les papes depuis saint Pierre ou bien celui d’un insecte insignifiant, mais si on lui demandait sa pointure dans un magasin de chaussures, il pouvait perdre contenance et répondre au hasard :
– Je ne sais pas… douze ?
 Mon préféré :
Je suis amoureuse de cette Terre sur laquelle j'ai mes pieds. Je l'aime avec tous ses défauts, toutes ses tares. Je l'aime à cause de ça. J'aime le trop froid et le trop chaud, la pluie, la boue, les embouteillages, les examens ratés, les cartes postales moches, les mensonges, les larmes, les blessures et la mort. J'aime ce qui manque et ce qui dépasse, j'aime le trop et le pas assez, je veux me brûler aux orties et aux casseroles, ça ne me dérange pas, je veux bien égarer mes clés, avoir mal à la tête, être trompée (pas par Bran), être bousculée. Mais je prends aussi les bonnes choses. Je veux être caressée, je veux manger des banana split, je veux écouter de la bonne musique, recevoir des lettres, voir naître des bébés, faire la sieste, aller à Venise... je veux faire entrer l'air dans mes poumons, ... je veux respirer.
 
15/20 ~~~> 16/20

20 commentaires:

  1. Moi aussi j'ai bien aimé ce livre, même si j'aurais aimé que la découverte de leurs univers soit un peu plus poussée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai trouvé qu'on en découvrait déjà pas mal, puis le récit n'avait pas besoin d'être trop alourdi. C'est un avis personnel bien sûr et je peux comprendre que tu aies eu l'envie d'en connaître plus sur cet étrange univers ^^ J'ai bien aimé aussi comme tu as pu le voir !

      Supprimer
  2. Tu m'as donné envie de le lire encore plus, merci.
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas de quoi, celui-ci, il en vaut vraiment la peine :) Bon dimanche à toi aussi !

      Supprimer
  3. Ce fut un coup de coeur perso ^^
    Contente que cela t'ait plu du coup :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il m'a manqué quelque chose pour que cela en soit un mais j'ai beaucoup aimé !

      Supprimer
  4. Je redécouvre ton blog et je le trouve superbe ! Hop, cette fois-ci, je l'ajoute dans mon google reader avant de partir, comme ça, je ne louperai pas les prochains billets !

    RépondreSupprimer
  5. Contente qu'il t'ai plu, ça avait été un coup de coeur pour moi ! :D D'accord avec toi, on ne voit plus le monde de la même manière... Et magnifique extrait ! :) J'adore, vraiment, ça remonte le moral en plus ^^ xoxo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas un coup de coeur mais j'ai beaucoup aimé et j'adore l'extrait aussi ^^ bisous !

      Supprimer
  6. Il est dans ma PAL et ta chronique me donne bien envie de l'y sortir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'encourage à le faire, franchement ^^

      Supprimer
  7. Wow, il a l'air super ! Je l'ajoute à ma WL> :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il l'EST :P J'espère qu'il passera vite dans ta PAL. Bon, c'est déjà une étape de faite lol ^^

      Supprimer
  8. Je succombe à ton avis et je vais le lire aussi. C'est sûr et certain. Chapeau bas, ma fille ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis heureuse, j'espère que tu l'apprécieras autant que moi, sinon plus !

      Supprimer
  9. Je ne pensais pas le lire, mais j'avoue que tu m'intrigue par le fait que les gens de la campagne ne respirent pas ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, il faut le lire, il est excellent.
      Il s'agit plutôt d'un monde parallèle, dont le nom est Campagne mais ce n'est pas la campagne en elle-même, au contraire, on est en pleine ville. Mais les gens de là-bas sont très étranges et dangereux. Je pense que tu ferais une très bonne découverte :)

      Supprimer
  10. Ta chronique me donne encore plus envie de lire ce livre !!!

    RépondreSupprimer